Python dans Debian

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
134
Mois de parution
janvier 2011


Résumé
Le projet Debian finalise actuellement sa future version stable 6.0 nommée Squeeze [1] qui devrait sortir début 2011. C'est l'occasion de nous intéresser à l'utilisation de Python dans Debian. Le langage créé par le Néerlandais Guido Van Rossum est plus que jamais présent au cœur de la distribution à la spirale.Comment les équipes Python de Debian gèrent-elles les nombreux interpréteurs à disposition des programmeurs, en particulier du fait de l'existence des deux branches 2.x et 3.x, et quelles ont été les évolutions récentes - mais aussi celles à venir - de Python dans Debian ? Nous présenterons également les applications importantes du projet codées en Python.

guido-van-rossum

Guido Van Rossum en 2006. Travaille actuellement chez Google. Photo en CC-SA par Doc Searls (searls.com)

1. Chemin parcouru pour Python dans Debian depuis Lenny

Lenny, la version 5.0 de Debian, a été publiée en tant que version stable le 14 février 2009. Celle-ci embarquait l'interpréteur Python 2.5.2 par défaut. Cela signifie que sous Lenny, si vous invoquez l'interpréteur Python à partir de la ligne de commandes, l'interpréteur en version 2.5.2 se lance. Pendant le cycle de préparation de Squeeze, la distribution GNU/Linux Ubuntu, une dérivée de Debian, a pris l'initiative de fournir pour sa version 9.04 (sortie le 23 avril 2009) l'interpréteur Python 2.6 par défaut, quitte à assumer la casse des paquets n'étant pas prêts à être utilisés avec cette version.

La migration a été plus longue pour Debian, nécessitant un important travail de la part des mainteneurs des équipes Python pour s'assurer du bon fonctionnement de la totalité des paquets associés. Au...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite