I can haz IPMI ? Ou comment gérer l'aspect matériel de ses serveurs

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
118
Mois de parution
juillet 2009


Résumé
Gérer ses serveurs à distance comme nous pourrions le faire si nous étions devant la console, voilà un rêve d'admin qui peut devenir une réalité ! Mieux encore, une réalité avec une interface normalisée et standard, une réalité appelée « IPMI ».

1. Introduction à IPMI & BMC

Tout d'abord, la question que tout le monde se pose ? Qu'est-ce que ça veut dire ? IPMI signifie Intelligent Platform Management Inteface. C'est une norme qui permet de parler à son matériel, mais avant de se lancer directement dans le vif du sujet, quelques précisions sont nécessaires. Pour pouvoir utiliser l'IPMI, il vous faut ce qu'on appelle généralement une BMC (Base Management Controller), et ça quasiment tout le monde en a une. C'est la partie hardware de votre serveur qui gère les sondes et les remontées hardware de la machine (ventilateurs, disques durs, énergie, intrusion châssis, ...). Tous les serveurs raisonnablement récents en ont une, mais tous n'ont pas forcément la possibilité de communiquer avec. IPMI est un moyen standard d'y accéder. La carte IPMI est le lien entre la BMC et vous : c'est elle qui contient « l'intelligence » et elle fait également office de passerelle vers certaines parties du hardware non prises en...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 93% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite