Garder l'historique des changements de /etc grâce aux outils de suivi de version (svn, svk)

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
115
Mois de parution
avril 2009


Résumé
Cet article s'adresse aux administrateurs système, qui ont l'habitude de modifier les nombreux fichiers de configuration du répertoire /etc. Un outil de suivi de versions (versioning) peut énormément leur simplifier la tâche, surtout s'il s'agit de mémoriser les versions successives, en se réservant la possibilité de revenir en arrière. Malheureusement, ce type d'outils bien connu des développeurs ne fait souvent pas partie de la culture de base des administrateurs système. Mais, nous allons essayer de corriger cette lacune !

Nous allons voir dans cet article comment nous y prendre, avec deux outils assez proches, Subversion (svn) et svk. Ces deux commandes ont de larges possibilités conçues pour gérer des « projets logiciel » complets, mais nous nous contenterons dans cet article d'un nombre limité de fonctionnalités, en négligeant celles qui servent essentiellement aux développeurs travaillant en équipe (multi-utilisateur, synchronisation sur un serveur réseau). Toutefois, j'espère que les exemples vous inciteront à mettre le pied à l'étrier pour découvrir par vous-même les autres fonctionnalités de svn/svk.

1. svn ou svk ?

Il existe actuellement de nombreux systèmes de gestion de versions (en anglais, SCM, Source Code Management, ou VCS, Version Control System), dont le plus populaire est encore Subversion (svn), même s'il est fonctionnellement dépassé par des avatars plus modernes, comme Git, Mercurial ou Bazaar.

svn reste conceptuellement assez simple ; si vous ne connaissez...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite