L'épopée du Singleton

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
111
Mois de parution
décembre 2008


Résumé

Pour la veillée de ce soir, je vais vous conter l'incroyable histoire du Singleton. Je la tiens de mon père qui la tenait de son père, et cela depuis des générations. Le Singleton, une noble idée, trop souvent galvaudée qu'il est temps d'appréhender avec raison.


Nous sommes en l'an 72. L'air avenant et les barbes fournies, Dennis Ritchie [1] et Ken Thompson [2] dirigent le royaume C [3]. La langue du même nom est simple et rustique. Très économe en mots, la population n'est pas bavarde. Quelques signes suffisent à se faire comprendre.

Capture d’écran 2020-02-25 à 14.45.00

Le royaume est riche de beaucoup d'artisans. Chacun est spécialisé par objectif ou par fonction. Qui s'occupe de calculer, qui forge des chaînes de caractères, qui découpe, analyse, assemble des paquets. La vie est simple et sans encombre.

Les biens confectionnés, qu'on appelle « structures de données », circulent facilement [4]. Chaque compagnon y apporte sa touche pour le bien de la collectivité.

Les artisans sont organisés en guildes, jalouses de leurs spécialités. Les embellissements ne peuvent provenir que d'un adepte de la corporation. Après l'accord de tous, ils sont rapidement popularisés dans tout le royaume [5].

Des cathédrales naissent de cette main-d'œuvre...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite