Mise au point à distance avec GDB et QEMU

Open Silicium n° 001 | janvier 2011 | Pierre Ficheux
  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

La mise au point et l’optimisation sont des aspects fondamentaux du développement de logiciels industriels. En effet, les contraintes de qualité de fonctionnement y sont bien plus importantes que dans le cas des logiciels généralistes. Alors qu’un outil classique est utilisé au maximum quelques heures par jour, le logiciel embarqué doit fonctionner 24h/24, et le redémarrage du système est peu fréquent. La moindre fuite de mémoire ou écrasement de mémoire alloué, tolérables sur un logiciel généraliste, devient une véritable catastrophe dans le cas d’un logiciel embarqué.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article