Présentation de l’attaque Man In The Contacts pour piéger les utilisateurs de WhatsApp, Signal et Telegram

MISC n° 090 | mars 2017 | Jérémy Matos
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

L’année 2016 a marqué l’essor du chiffrement de bout en bout pour les messageries mobiles, avec notamment l’activation d’un tel protocole pour WhatsApp en avril. Mais aussi avec l’engouement autour de l’application Signal suite aux recommandations d’Edward Snowden [1]. Véritable progrès pour la vie privée de ses utilisateurs, c’est son utilisation supposée par des groupes terroristes qui a fait les grands titres des médias. C’est ainsi que Bernard Cazeneuve a mentionné l’application Telegram lors d’un déplacement à Berlin le 23 août 2016, en déclarant vouloir « armer véritablement nos démocraties sur la question du chiffrement » [2].

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article