HTTP/2 : attention, peinture fraîche !

HTTP/2 : attention, peinture fraîche !

Standardisé en mai 2015 [RFC7540, RFC7541], HTTP/2 fait depuis l'objet de nombreuses campagnes « marketing » de la part de Google, Cloudflare ou Akamai. En contre-courant de cette vague (trop ?) enthousiaste se dressent des voix tentant de tempérer les prétendues améliorations en performance provenant de bancs de test biaisés. La communauté sécurité n'est pas en reste, soulignant que HTTP/2 n'est pas le remplaçant de HTTP/1.1 [Snort], mais bien un nouveau protocole à part entière dont la complexité est significative et les enjeux encore mal compris. Cet article détaille les défauts de HTTP/1.1 présentés comme justificatifs pour HTTP/2. Il dresse ensuite un portrait de ce nouveau protocole et de certaines réserves à son encontre.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article