Vers une version française de la guerre de l’information ? (Partie 2)

MISC n° 043 | mai 2009 | Daniel Ventre
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Prise semble-t-il dans la tourmente des vagues de cyberattaques qui ont jalonné les deux dernières années, la France a placé la sécurité des systèmes d’information au rang d’enjeu de défense et de sécurité nationale. Les menaces telles qu’elles sont identifiées et perçues [1] justifient une stratégie fondée sur la maîtrise de l’information, des systèmes, et la mise en œuvre de moyens de lutte informatique (§1) ; cette stratégie sécuritaire contribue à préciser les contours d’une conception française de la guerre de l’information, dont les bases sont déjà posées dans la doctrine militaire qui préfère parler de « temple des opérations d’information » (§2).

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article