Atteintes aux données personnelles et guerre de l’information

MISC n° 039 | septembre 2008 | Daniel Ventre
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Les atteintes aux données personnelles touchent indistinctement entreprises, institutions publiques et privées, acteurs civils et militaires, révélant l’existence de failles importantes dans l’organisation des systèmes et processus de sécurisation des données. Ces données attisent bien des convoitises en raison de leur nature spécifique, en raison de leur valeur propre. L’analyse des évènements les plus marquants en matière d’atteintes aux données permet de mettre en exergue les caractéristiques de cette forme d’incident (§1). Mais ces atteintes aux systèmes et aux données sont-elles uniquement des actes de délinquance ? Ne pourrait-on envisager qu’elles puissent être, dans certains cas, des agressions lancées contre l’espace informationnel d’un adversaire ? Ne doit-on pas s’interroger sur le possible recours à ces atteintes aux données dans le cadre d’opérations de guerre de l’information (§2) ?

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article