Bonne pratique : préférer un UID à une clé incrémentale

Linux Pratique n° 074 | novembre 2012 | Stéphane Mourey
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Spontanément, lorsqu'on crée une structure de base de données, pour chaque table, les développeurs ont tendance à définir un champ qui sera incrémenté de 1 à chaque insertion comme clé primaire. Une autre option existe pourtant, plus élaborée, et présentant un grand intérêt : les UUID ou GUID.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article