Return Oriented Programming

GNU/Linux Magazine n° 203 | avril 2017 | Sylvain Nayrolles
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Les techniques d'exploitation de failles applicatives ont énormément évolué avec l'avènement de moyens de protection toujours plus sophistiqués. Le Return Oriented Programming ou ROP ne permet pas d'injecter du code, mais bien d'exploiter l'existant pour détourner le comportement nominal d'un logiciel via une classe de failles bien particulière.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article