Caméra 3D et nuage de points

GNU/Linux Magazine n° 202 | mars 2017 | Laurent Delmas
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Pour pouvoir se mouvoir dans l'espace, il est indispensable de pouvoir évaluer les distances avec les objets environnants. Les systèmes d'assistance à la conduite (freinage anticipé, détection de piéton, « radar » de recul) ou bien les drones en sont entre autres de bons exemples. L'évolution technologique de ces dernières années a permis de sortir des laboratoires les capteurs constituant les caméras temps de vol communément appelées caméra 3D. Les applications permises sont innombrables allant de l'automobile à la robotique industrielle en passant par l'agriculture. Cet article va vous présenter le principe de fonctionnement d'une caméra temps de vol. En vous appuyant sur une caméra du commerce [1], vous apprendrez à faire l'acquisition d'un nuage de points puis effectuer divers traitements via l'API PointClouds [2] afin de reconstruire la scène 3D.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article