Pourquoi utiliser HTTP pour interfacer des circuits numériques ?

GNU/Linux Magazine n° 173 | juillet 2014 | Yann Guidon
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Depuis quelques années, Diamond publie des articles sur le VHDL, les entrailles de GHDL, JavaScript, les serveurs HTTP et bien d'autres sujets connexes. Nous arrivons lentement à un point de convergence, où nous disposerons enfin d'une interface entre les différents langages (C, VHDL, JavaScript). Nous poursuivons ici la description et la conception d'un protocole simple basé sur HTTP, appelé HTTaP, qui permettra de contrôler un circuit numérique, simulé ou physique. Comme JavaScript peut effectuer des requêtes HTTP, cela ouvre la voie à des méthodologies de conception et de vérification mixtes, à la fois manuelles et automatiques, matérielles et logicielles.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article