Les opérations booléennes en VHDL

GNU/Linux Magazine n° 136 | mars 2011 | Yann Guidon
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Le VHDL est un langage posé, réfléchi, standardisé, il ne laisse donc pas la place au hasard. Il a été conçu afin de remplir des objectifs précis et il fournit de nombreuses et puissantes fonctionnalités. Or il en manque une qui fait cruellement défaut et dont l'absence est très surprenante : on ne peut pas effectuer les opérations logiques de base (opérations booléennes ou de décalage de bits) sur les nombres entiers. Heureusement, cela n'est plus un problème insurmontable lorsqu'on dispose de GHDL, le simulateur libre pour lequel il est facile d'écrire des extensions puissantes.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article